Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

Apparaître en animal: présences divines, travestissements d’animaux et relations interspécifiques dans l’Antiquité grecque et romaine

Dates

7-8 septembre 2020

Organisateur(s)

Marco Vespa, UNIFR; Francesca Prescendi-Morresi (EPHE – Université de Genève)

Intervenant(s)

Anton Bierl (Universität Basel); Massimiliano Di Fazio ( Università di Pavia); François Lissarrague (EHESS – Paris); Vinciane Pirenne- Delforge (Collège de France); Zoé Pitz (Université de Liège)

Description

Depuis quelques décennies les études en sciences humaines et sociales démontrent la nécessité épistémologique de considérer le partage entre nature et culture comme une construction de l'histoire de la pensée moderne occidentale, qui ne retrouverait ni en d'autres cultures ni en d'autres époques. En partant d'un tel constat, la rencontre scientifique 'Apparaître en animal' se propose d'aborder les multiples facettes de la relation que les religions et plus en générale les cultures antiques ont élaboré avec les animaux. Les êtres vivants de toutes les espèces jouent un rôle primaire dans la construction de l'expérience religieuse et dans l'imaginaire aussi bien en Grèce qu'en Italie antiques.

En réunissant anthropologues, philologues et historien.ne.s de religion, la rencontre scientifique permettra d'aborder plusieurs questions méthodologiques fondamentales pour l'étude de l'Antiquité grecque et romaine. Une attention particulière sera consacrée à la dimension interspécifique de la relation homme-animal comme point de départ pour l'élaboration symbolique ainsi qu'à la nécessité d'une approche interdisciplinaire et comparatiste visant à comprendre la présence des animaux dans le domaine religieux des polythéismes anciens. Le phénomène religieux sera interrogé à partir d'une confrontation stimulante entre plusieurs approches : analyse critique des textes anciens (comédie, poésie, traités scientifiques), prise en compte de la donnée archéologique et iconographique, élaboration critique des catégories de la science des religions et apport de l'anthropologie culturelle concernant les mêmes phénomènes dans d'autres contextes ethnographiques.

Les doctorant.e.s auront la possibilité de participer aux journées en exposant une partie de leur recherche doctorale, mais aussi de profiter des discussions qu'ils/elles dirigeront. Chaque section des deux journées prévues sera ouverte par une conférence méthodologique (modèle 'master class'). La formule de la rencontre scientifique sera structurée autour de petits ateliers de recherche permettant aux doctorants non seulement d'établir un contact scientifique constructif avec les invité.e.s, mais aussi d'avoir une occasion pour apprendre à gérer le dialogue dans de contexte de table ronde, d'organiser un argumentaire et de s'exprimer en public.

Les deux journées seront reparties selon les deux points focaux de la thématique, ils prévoient des conférences des spécialistes, des séances de discussions ainsi que des sessions des présentations des recherches doctorales en cours.

Compte tenu de la richesse et de l'étendue du sujet, les journées seront articulées principalement autour de deux axes - qui ne doivent de toute manière pas être considérés comme exclusifs, toute autre proposition d'intervention au sujet de la présence animale dans les contextes antiques sera considérée comme pertinente :

a) le travestissement et le masque à sujet animal dans la poésie épique ou comique grecque, surtout dans la composition du chœur caractérisant l'identité de la comédie ancienne dans l'Athènes classique ; dans certaines références aux formes de théâtre italique comme l'Atellana ; avec une attention particulière aussi à la comédie latine de la palliata qui semble avoir conçu certains de ses personnages comme s'ils étaient des masques à sujet animal, notamment à partir de leurs noms tels que Curculio (le 'charançon'), Simia (le 'singe'), Pardalis, (la 'panthère') etc. L'appropriation de l'animal et de ses parties de la part de l'homme dans l'iconographie grecque de l'âge classique et de celle gréco-romaine de la période impériale fera aussi l'objet de l'enquête.

b) l'association des animaux aux divinités et leur présence dans les noms et dans le déroulement énonciatif de l'action rituelle ou du récit mythique. Bien que les représentations des dieux soient généralement anthropomorphes, certains animaux sont présents dans des épiclèses ou leurs présence préannonce parfois celle de la divinité : quand on voit une colombe, on suppose Aphrodite ; quand on voit une couette, Athéna ; tandis que la louve et le pivert sont dits être les animaux de Mars.

 

 

Programme

Lundi 7 Septembre
Miséricorde – Salle 2118

15h30 Francesca Prescendi, Paris, EPHE / Genève et Marco Vespa, Fribourg
Introduction

PRÉSIDENCE DE SÉANCE : Francesco Massa, Fribourg

16h00 Zoé Pitz, Liège / Collège de France
Liens « dieux - animaux » : l’apport de l’étude des sacrifices dans les textes épigraphiques grecs.

16h45 Massimiliano Di Fazio, Pavia
Popoli del lupo e del picchio. Il ruolo degli animali nella ‘mitologia’ dei popoli italici

17h30 Pause-café

PRÉSIDENCE DE SÉANCE : Véronique Dasen, Fribourg

17h45 Fabio Spadini, Fribourg
Allusions animalières aux divinités planétaires dans les « recettes magiques » des Cyranides

18h30 Vinciane Pirenne-Delforge, Collège de France
Quels serpents pour quels dieux et quels héros en Grèce ancienne ?

Mardi 8 Septembre
Miséricorde – Salle 2118

PRÉSIDENCE DE SÉANCE : Marco Vespa, Fribourg

09h00 Anton Bierl, Basel
From Men to Birds in a Metaphoric Shift and the Performativity of the Chorus

09h45 Élodie Paupe, Neuchâtel
Des coqs et des poules au service de la satire dans le Gallus pugnans de Vadianus (1514)

10h30 Pause-café

PRÉSIDENCE DE SÉANCE : Francesca Prescendi, Paris, EPHE / Genève

11h00 François Lissarrague, Paris - EHESS
Métaphores animales dans l’image du guerrier héroïque

11h45 Elodie Bauer, Fribourg
"Faire l'ourse" au sanctuaire de Brauron : la crocote safran au travers des données iconographiques, textuelles et matérielles

12h30 Pause repas

14h00 Kyriaki Katsarelia, Fribourg
Des chevaux pour les enfants ?

14h45 Alessandra Scali, Genève
«Specie caeleste resumpta». Serpents et divinités à Rome : le cas d’Esculape dans les Fastes d’Ovide.

Lien permanent à la salle virtuelle GMeet : meet.google.com/ivj-spzp-qkd

Le programme pdf de la rencontre peut être téléchargé ici: www3.unifr.ch/iab/fr/news/agenda/

Lieu

Fribourg

Information

Organisation : Francesca Prescendi-Morresi (EPHE – Université de Genève), Marco Vespa (Université de Fribourg)

Date : 7-8 septembre 2020

Lieu : Université de Fribourg, Miséricorde – Salle 2118

 

 

Places

16

Délai d'inscription 07.09.2020
short-url short URL

short-url URL onepage