Information détaillée concernant le cours

Titre

Atelier doctoral sur les sources pour l’étude des couples antiques

Dates

7 novembre

Lang FR Activité en français
Responsable de l'activité

Claude-Emmanuelle Centlivres Challet

Organisateur(s)

Prof. Anne Bielman Sánchez, UNIL
Dr. Claude-Emmanuelle Centlivres-Challet, UNIL

Intervenant(s)

Prof. Bonnie MacLachlan, University of Western Ontario
Prof. Amy Richlin, University of California Los Angeles
Prof. Thomas Späth, UNIBE
Dr. Claude-Emmanuelle Centlivres Challet, UNIL
Prof. Anne Bielman Sánchez, UNIL

Description

Le projet général La thématique de la table-ronde et de l'Atelier doctoral EDOCSA découle d'un projet de trois ans (2016-2019) financé par le Fonds national suisse de la recherche scientifique, et qui vise à examiner les modes de fonctionnement des couples dans l'Antiquité gréco-romaine (https://www.unil.ch/iasa/fr/home/menuguid/projets-de-recherche/projet-fns---regards-croises-sur-les-relations-de-couple-dans-la/couples-in-antiquity.html). Nous entendons par le terme de «couple» deux partenaires adultes, hétérosexuels, entretenant une relation stable, conjugale ou non, mais impliquant en principe des rapports sexuels. L'axe méthodologique principal du projet FNS est celui de la comparaison: seront comparés les couples exceptionnels (c'est-à-dire ceux dont l'un des partenaires a occupé une position durable à la tête d'un Etat, tels que les rois/reines hellénistiques, les triumvirs de la République, les empereurs romains) et les couples ordinaires (constitués de membres des élites civiques, des classes moyennes, voire des classes inférieures); seront comparés des couples de l'époque hellénistique, de l'époque romaine républicaine et de l'Empire romain; seront comparées enfin les informations transmises sur les relations de couple par des catégories variées de sources (littéraires, épigraphiques, papyrologiques, numismatiques). Le projet FNS s'intéresse, dans une perspective synchronique et diachronique, au «vécu» des couples antiques, aux liens affectifs et à la relation de domination établis entre partenaires, à l'influence potentielle des couples exceptionnels sur les couples ordinaires, au partage des rôles publics et des tâches quotidiennes au sein des couples. Le projet FNS repose d'une part sur des études menées individuellement par les membres de l'équipe scientifique (Prof. Anne Bielman Sánchez, Dr Claude-Emmanuelle Centlivres Challet et une doctorante, Charlotte Golay) et d'autre part sur deux colloques où se réuniront des spécialistes des domaines et des périodes concernés par cette thématique. La table ronde des 8-9 novembre 2018 La table ronde des 8-9 novembre 2018 portera sur l'étude des couples ordinaires, et fera suite à une table-ronde portant sur les couples exceptionnels ayant lieu les 9-10 novembre 2017. Le but est de réunir des spécialistes travaillant sur des aspects proches de cette thématique, devenue récemment un point-focus de la recherche, et qui mettront en commun leurs connaissances des sources sur la dynamique relationnelle des hommes et des femmes antiques. Ils feront ainsi le point sur les connaissances actuelles sur le couple ordinaire grec et romain, à travers les périodes hellénistique et romaines, et définiront les cheminements de recherche qui devront être entrepris pour faire croître cette thématique encore peu explorée, mais essentielle pour la compréhension des fonctionnements sociaux antiques. La première journée sera consacrée à l'étude des couples ordinaires grecs, et la deuxième journée sera consacrée aux couples ordinaires romains. Les conférenciers d'un jour seront les discutants de l'autre jour, et les échanges comparatistes éclaireront ainsi la question du couple antique depuis plusieurs angles: géographique, chronologique, et thématique. Deux doctorantes de l'UNIL travaillant sous la direction de la Prof. A. Bielman, responsable du projet FNS, participeront à la Table-ronde et y présenteront un volet de leur recherche doctorale: il s'agit de Mmes Laureline Pop et Charlotte Golay. L'Atelier doctoral du 7 novembre 2018 Il est prévu que dans la demi-journée précédant l'ouverture de la Table-ronde, le 7 novembre 2018 de 13h à 17h, l'ensemble des doctorants EDOCSA intéressés par la thématique des couples antiques puissent avoir des échanges de vues, individuels ou en très petits groupes avec deux ou trois des spécialistes participants au colloque: les doctorants pourront ainsi discuter de leur thèse, de leurs sources, des leurs approches méthodologiques et solliciter des conseils avisés et personnalisés. Sont pressentis pour participer à cet Atelier les spécialistes suivants: Prof. Judith Hallett (University of Maryland) ou Prof. Amy Richlin (University of California Los Angeles), Prof. Thomas Späth (Université de Berne).

Lieu

Lausanne

Information
Places

20

Délai d'inscription 07.11.2018
short-url short URL