Information détaillée concernant le cours

Titre

«Le temps est un enfant qui joue» (Héraclite)

Dates

Février

Lang FR Activité en français
Responsable de l'activité

Véronique Dasen

Organisateur(s)

Prof. David Bouvier, UNIL

Prof. Véronique Dasen, UNIFR

Intervenant(s)

Prof. Véronique Dasen, UNIFR Prof. David Bouvier, UNIL Dr Francesco Massa, UNIGE Prof. Dario Gamboni, UNIGE Dr Ulrich Schädler, directeur Musée suisse du jeu Mme Magali Année, Université Paris 1-Sorbonne Prof. Marie-Laurence Desclos, Université de Grenoble Mme Roberte Hamayon, EPHE Mme Gabriella Pironti, EPHE

Description

Journée d'étude: présentations et discussions, avec tables rondes en fin de sessions Thème: La formule énigmatique d'Héraclite «Le temps (Aion) est un enfant qui joue» invite à s'interroger sur plusieurs facettes du rapport du philosophe au jeu, sur le rapport du divin et du ludique, sur le concept de hasard et de chance qu'implique le jeu. Réflexion méthodologique La thématique choisie permet de développer une réflexion à la croisée de plusieurs disciplines des Sciences de l'Antiquité (archéologie, littérature, philosophie, histoire des religions). Les doctorant-e-s auront l'occasion de participer à un débat qui associe des spécialistes appartenant à des domaines différents. Le point de départ représenté par le fragment d'Héraclite introduit, dès le départ, la question des approches littéraires et textuelles. Comment analyse-t-on des textes transmis de manière fragmentaire? Comment faut-il les éditer et attribuer ? Les doctorant-e-s seront conduits à évaluer l'importance de la mise en contexte des fragments, en réfléchissant sur l'écart chronologique entre le fragment cité et l'ouvrage qui le cite et en interrogeant l'existence d'une spécificité de la citation, liée à des genres littéraires différents. L'étude des fragments impose également de travailler sur l'histoire de la transmission: quelle fut la faveur de ce texte dans l'antiquité et au-delà ? Comment suivre ses transformations de sens? D'un point de vue de l'histoire de la philosophie, il convient de remarquer l'importance d'Héraclite et de sa transmission pour les auteurs des mondes grec et romains. L'étude du fragment en question permettra également d'enquêter sur la focnnction du jeu et du hasard dans les discours et les pratiques philosophiques des mondes antiques. Du côté de l'archéologie, les interventions pourront préciser les modes de représentations figurées du jeu et du destin. Il conviendra de s'interroger, par exemple, sur le rapport entre langage visuel et spéculations philosophiques et religieuses. Enfin, la thématique évoquée par le fragment d'Héraclite introduit toute une série de sujets séminaux pour l'étude des religions antiques. Existe-t-il une catégorie émique pour parler de la chance et du hasard ? Dans quelle mesure les notions de tychê ou fortuna (pour ne prendre que deux exemples) sont présents dans les systèmes polythéistes de l'Antiquité? Comment les auteurs chrétiens s'opposent-ils ou récupèrent-ils ces notions antiques? Programme provisoire-Analyse de textes Quelle méthodologie utiliser pour analyser ce genre de textes, transmis de manière fragmentaire: Comment les éditer, les attribuer, les contextualiser? Histoire de la transmission littéraire: quelle fut la faveur de ce texte dans l'antiquité et au-delà? Comment suivre ses transformations de sens? Histoire de la philosophe Quelle est la fonction du jeu dans la philosophie grecque La notion de chance et de hasard dans la religion grecque Journée 1 Matin: Héraclite et les présocratiques Magali Année (Paris 1 Sorbonne): Héraclite et les présocratiques Présentations des doctorants David. Bouvier (Lausanne): Avant Héraclite, quand le hasard n'existait pas Après-midi : La transmission d'Héraclite Marie-.Laurence. Desclos (Grenoble, à confirmer): Jeu et hasard dans le discours philosophique Ulrich Schädler (Musée suisse du jeu): Identification la valeur du jeu dudans le fragment d'Héraclite Présentations des doctorants Journée 2 Matin: Chance et hasard dans lesa religions antiques F. Massa (religion romaine) Gabriella Pirointi (EPHE, Paris): La notion de tychê dans la (religion grecque Francesco Massa (Genève): religion romaine et christianisme Après-midi: Iconographie du destin Véronique Dasen (Fribourg): Représentations figurées du jeu et du destin) Dario Gamboni (Genève): Les joueurs d'échecs de Marcel Duchamp Présentations des doctorants Table-ronde finale Discutante: Roberte Hamayon, anthropologue (Jouer. Une étude anthropologique, 2012) BUT: Discussion sur les méthodes, l'analyse philologique, littéraire et iconographique.

Lieu

Fribourg

Information
Places

27

Délai d'inscription 01.02.2018
short-url short URL