Titre

L’étant comme nom. Parménide entre poésie et philosophie

Auteur Giacomo LARDELLI
Directeur /trice PD Martin Steinrück
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse

Ce projet cherche à développer une interprétation originale de Parménide en combinant quelques éléments de l’approche de Jean Bollack à une analyse de la métrique et de la forme du poème. Le philologue alsacien a essayé pendant longtemps, au fil des publications et des commentaires inédits, de saisir les principes à partir desquels Parménide avait construit sa cosmologie. Sa lecture, fondée sur une analyse attentive de la syntaxe et de la doxographie, reste à ce jour la plus systématique de la deuxième partie du poème de l’Eléate. Les développements récents de l’analyse formelle de la poésie hexamétrique permettent de trouver des nouvelles explications de la raison pour laquelle Parménide a choisi un style homérique, et de discuter la reconstruction de son système à partir de ce nouveau point de vue affirmant que le nom « étant » est le nom divin du Tout.

Statut au milieu
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing