Titre

La pharmacologie dans le Canon d'Avicenne

Auteur Sylvie AYARI
Directeur /trice Vincent Barras, Professeur à la Faculté de Médecine de l'Université de Lausanne, helléniste et traducteur de Galien
Co-directeur(s) /trice(s) Floréal Sanagustin, directeur des études arabes de l'Université de Lyon 2, Lumières
Résumé de la thèse Mon travail consiste à analyser la notion de propriétés médicamenteuses dans les livres I et II du Canon. Les sources d'Avicenne sont notamment Aristote et Galien, ce qui relie ma recherche à la médecine antique. La notion de propriétés médicamenteuses comporte un aspect théorique et un aspect pratique qui doit être mis en évidence, car il s'agit de deux caractéristiques différentes de l'effet des remèdes. L'aspect théorique est ancré dans la philosophie présocratique tandis que l'aspect pratique se rattache à l'empirisme. La manière dont Avicenne articule théorie et pratique en pharmacologie est l'une des questions abordées dans mon travail. En outre, j'explique comment le médecin persan explique l'effet des remèdes dans le corps humain. Enfin, les propriétés médicamenteuses du Canon ont - elles un avenir aujourd'hui ? Voilà les grands thèmes développés dans mon travail. J'ai traduit plusieurs chapitres du Canon à partir de l'arabe, traduction qui est supervisée par Floréal Sanagustin. Et quelques pages du De simplicium medicamentorum de Galien supervisées par Vincent Barras.
Statut à la fin
Délai administratif de soutenance de thèse 2020
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing