Titre

La Tène revisitée. Topo-stratigraphie du site éponyme

Auteur Gianna REGINELLI SERVAIS
Directeur /trice Marc-Antoine Kaeser, PO UNINE
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse

La thèse se propose de réévaluer certains aspects du célèbre site archéologique de

La Tène, qui donna son nom au second âge du Fer européen.

Dès 1857 furent découverts à La Tène les ruines de deux ponts enjambant un ancien

bras de la Thielle. D’après les trouvailles effectuées au fond du chenal – éléments

d’architecture et plus de 4000 objets – ces ponts semblent avoir été le lieu de

pratiques cultuelles, du moins durant le moment fort de sa fréquentation, au milieu du

second âge du Fer. L’hypothèse était jusqu’à présent difficilement vérifiable sur la

base de données de fouille remontant aux 19ème et au début du 20ème siècles. Elle

peut aujourd’hui être abordée sous un angle nouveau, grâce aux résultats d’une

intervention menée in situ en 2003 par l’Office et musée d’archéologie de Neuchâtel.

En effet, ils montrent que tout n’est pas mélangé dans le comblement de l’ancien

cours et permettent d’aborder concrètement les questions de la chronologie du site,

de sa topographie, de la composition et de la succession des dépôts. L’autre volet du

doctorat en préparation sera historiographique, dans la mesure où la reprise de

fouilles anciennes offre l’opportunité d’observer et de réfléchir sur les paradigmes

dans lesquels évoluent les archéologues depuis le milieu du 19ème siècle.

Le 150ème anniversaire de la découverte de La Tène, en 2007, a relancé l’intérêt de

la communauté des protohistoriens pour le site.

Dès lors, notre travail de recherche s’inscrit dans

un projet plus vaste de ré-étude globale du site,

réalisé sous les auspices du Fonds national

suisse de la recherche scientifique (www.fns.ch,

projet n° 100012-113845, direction : G. Kaenel).

Dans ce cadre se sont mises en place des

collaborations avec les institutions muséales,

suisses et étrangères, qui possèdent des

collections d’objets de La Tène et qui souhaitent

les mettre en valeur.

De plus, un mémoire de licence inscrit en

archéologie à l’Université de Neuchâtel par Ph.

Marti (Le mobilier du site de La Tène ; pratiques

de collection, de 1857 à 1940) prendra le site de

La Tène comme base de travail pour réfléchir

sur les pratiques de collection en lien avec les

débuts de la discipline.

Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing