Titre

La traduction arménienne des Actes apocryphes de Pierre et Paul du Pseudo-Marcellus

Auteur Sara Scarpellini
Directeur /trice Prof. Calzolari-Bouvier
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse Mon projet de doctorat porte sur la version arménienne des Actes apocryphes grecs de Pierre et Paul du Pseudo-Marcellus. Le texte de ces Actes existe en arménien dans deux formes: la version arménienne (BHO 959) de la rédaction grecque longue (BHG 1490) (qui sera l’objet de mon étude) et un résumé rédigé directement en arménien (BHO 962) à partir de cette traduction arménienne. A présent, deux éditions critiques du texte arménien long ont paru grâce aux soins respectivement de P. Vetter (1903) et de K‘. Č‘rak‘ean (1904). Après 1904, des nombreux manuscrits inédits ont été identifiés, en soulevant la nécessité de la préparation d’une nouvelle édition critique commentée du texte, ainsi que d’une nouvelle étude comparée de la version arménienne et du texte grec. Cela constitue l’objet principal de ma thèse. Une telle analyse devrait permettre de préciser la position du texte arménien par rapport à la tradition directe arménienne, dans le but d’identifier la valeur du témoin indirect arménien pour la restitution critique du texte grec. La même analyse philologico-linguistique permettra d’identifier les caractéristiques principales de la technique de traduction de l'arménien. Ce projet de recherche s’inscrit dans le cadre de l’entreprise scientifique et éditoriale poursuivie par l’Association pour l’Etude de la Littérature Apocryphe Chrétienne (AELAC).
Statut en cours
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing