Titre

L'économie civique et sacrée d' Éphèse au tournant de l'époque hellénistique vers l'époque impériale (ca. 150 a.C. - ca. 10 a. C.)

Auteur Elodie Vandermeiren
Directeur /trice Prof. Nathan Badoud (Archéologie classique, Unifr)
Co-directeur(s) /trice(s) Co-directeur : Prof. Dr. Ch. Doyen (Université Catholique de Louvain, Belgique)
Résumé de la thèse En raison de sa situation géographique, le territoire d’Éphèse demeure un lieu de contacts propice aux échanges. Cet argument stratégique prévaut toujours lorsque les territoires attalides passent sous l’autorité de Rome : la constitution de la province d’Asie et l’établissement des structures juridiques et administratives romaines confirment Ephèse dans son rôle de métropole provinciale. Dans cette optique, le projet de recherche propose d’examiner la situation économique d’Ephèse dans une perspective diachronique, au moment de l’intégration de la cité dans la trame du pouvoir romain (ca. 150 av. J.-C. – ca. 10. av. J.-C.). Trois axes de recherches composent l’étude. Considérant la structure économique interne d’Ephèse, il s’agira d’abord d’observer la conjonction des réseaux économiques de la cité, de son territoire et du sanctuaire d’Artémis. Dans un deuxième temps, nous aborderons le paysage économique local et régional d’Ephèse en envisageant les thématiques des échanges commerciaux et de l’ouverture de la cité aux éléments étrangers (acteurs, produits, pratiques juridiques et commerciales). À cette fin, une attention particulière sera accordée au médium d’échanges, c’est-à-dire aux différentes monnaies et devises retrouvées sur le territoire d’Éphèse. Finalement, grâce à l’exemple d’Éphèse, le but sera aussi de nuancer les influences que les changements politiques et le pouvoir romain purent entretenir avec la vie économique locale des cités.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL http://lettres.unifr.ch/fr/hist/histoire-de-lart-et-archeologie/collaborateurs-h
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing